Préliminaires

Toi qui navigue assez aisément sur le web pour avoir trouvé ce blog caché au fin fond de la toile TripleW, je le sens sous mes doigts fébriles et mon esprit dépravé, tu as du temps à perdre. Alors que tu sois au travail ou au lit, à glander ou à abricoter, seul ou à plusieurs, je vais te gratifier d’un moment de bonheur que tu ne regretteras pas. Oui je sais, ma bonté me tuera.

Ce moment de bonheur c’est le lancement de ce blog, le bien nommé HARD Sciences (oui alors t’es gentil, tu le prononces à l’anglaise, ok ?). Pour les derniers de la classe, les sciences dures (« hard » se traduisant ici comme « dur » et non comme « film à caractère sexuel très poussé »), c’est une expression qui désigne les maths, la physique, la chimie, la biologie et la géologie.

J’entends déjà certain d’entre vous me conspuer « ‘tain mais y’a pas de cul sur ce blog ? jme casse ! ». Alors non, on ne parlera pas de cul sur les pages de ce blog (je lis la déception sur vos visages). Je m’évertuerai en revanche à vous faire parvenir les résultats des recherches scientifiques en cours dans un des domaines qui suscite le plus de résultats WTF : le SEXE chez les hommes (ne soyons pas sexiste ici, quand je dis homme, je pense au genre humain). Je glisserai également quelques liens vers des vidéos qui auront capté mon attention.

En te souhaitant un agréable moment mon très cher Internaute…